Stimmungsbilder Op. 9: An einsamer Quelle

Medley.


Credit photo deesillustration.com


"What happens when a population is heavily sedated and poisoned on a daily basis? It becomes numb, zombie-like and docile. Instead of asking important questions and seeking a higher truth, the dumbed-down mass simply accomplishes its daily tasks and absorbs whatever the media tells them."

Traduction : 

"Moutons : Population assujettie quotidiennement au sedatifs et autres poisons. Docile, elle prendra TF1 et NRJ12 comme grands guides spirituels et classera comme "questions cruciales" la couleur du parachute pour handicapé sautant avec son lit médicalisé soutien gorge de Nabilla et le département de la prochaine miss France, et ce afin d'economiser 10% sur une courge de petit producteur bio au marché en privilégiant une courge parfaitement sphérique vendue chez Carouf market génétiquement abusée par Monsanto depuis sa plus tendre grainance."

L'article est en anglais et il est tres bien informé, les sources aussi sont interessante quand au fait de savoir ce que je ferais lorsque je serais amené a selectionner la nourriture que mangeront mes descendants.


 ---------------






Les femmes qui deux-routent (la, je ne voyais pas comment placer "bi-route" et que ça reste clair dans la compréhension) sont moins facilement recrutées que celles qui ne le font pas.
Si je comprends le coté phallique de la moto et sensuel du port du cuir pres du corps (sur certains corps), j'avoue ne pas comprendre ou ça peut bloquer dans le cadre d'un recrutement. (?)

Mettons nous en situation : 

  • Je suis un patron qui survole une pile de CV, je suis du genre sexiste et j'ai une façon particuliere d'envisager un entretien avec la gent féminine

Toi meme tu sais




  • Je suis un patron qui survole attentivement une pile de CV et je suis en recherche d'une parfaite collaboratrice pour continuer a faire prosperer l'entreprise. Contrairement a mes contemporains bitalement équipés, je ne pense pas qu'un recrutement sur fantasme sexuel serait tres profitable a l'entreprise. Je vois qu'elle est motarde, je me dis qu'il faut faire preuve d'un peu de prise de risque controlés et d'un initiative responsable pour l'etre dans ce monde a 4roues . Chouette, c'est un atout.

Une femme qui enjambe un truc qui vibre a la moindre occasion et s'habille facon collé-serré avec son pantalon en cuir est une femme que j'aimerais rencontrer.


Meme si le recruteur n'est pas motard, il ne faut pas sortir de saint cyr pour trouver des traits psychologiques avantageux au fait d'etre une femme et motarde, c'est tout bénéf.


C'est naif, je sais, j'aurais pu vous faire le recruteur vieux jeu, le traditionaliste taliban et machiste ou le recruteur homosexuel jaloux de ne pas avoir un sextoy qui vibre autant que le bicylindre de la pretendante au poste, sans oublier le fait que de plus en plus de recruteurs, du personnel au directeur des ressources humaines sont des ....




...femmes !



Et si elle avaient conscience de tous les atouts supplémentaires que caractérisent le fait d'etre motarde et que par instinct quasi grégaire de jalousie inhérente au genre, ce sont leur refus qui systématique du "permis A" qui alimenteraient ces statistiques ?

SUPER kMANmelott

Il fait sombre a Metropolis.

L'oeil en coin, Lex Luthor se dit démoniaquement que hahaha, il ferait bien chier Superman.

Alors bon, je vous passe le process : le train qui deraille, l'avion qui s'ecrase, le gynéco qui ausculte Genevieve de Fontenay et l'oreille de Clark scan immédiatement un danger imminent de mort.
Au loin il entend Lois qui, a priori, au bruit, ne se souvient pas que pour devisser un bocal a cornichon, c'est de l'autre coté qu'il faut tourner.
Il se dit qu'il a ses priorité, malgré qu'il ait bien saisi le probleme de sa dulcinée

Il arrive sur place, partout a la fois, parcequ'il va quand meme super vite ce gourgandin.
Il choppe un poteau telegraphique qu'il plie et le place dans la continuité du train qui etait en-train (tchouchou) de dérailler.
Il attrape in-extremis l'avion qui allait s'ecraser sur une place remplie de bonnes gens typiques dans lesquels vous et moi nous reconnaitrions aisément et prefere le faire s'ecraser sur le studio d'Endemol.
Il arrive dans le cabinet du gynéco et il..

..Trop tard.

D'empathie, il prefere achever le praticien qui, ayant connu l'effroi, a le visage crispé dans une position telle que ni Dali ni Picasso ne sauraient s'y retrouver.
Il laisse s'echapper la gueuse qui ma foi, n'est dégarnie que sous le chapeau.

Alors qu'il venaient de sauver moult gens, c'est tout guilleret qu'il rentre a la maison, un bouquet de fleur dans une main et une bouteille de popers dans l'autre (c'est superman quand meme, la pharmacie se doit d'aider Lois).

Il ne frappe pas, ceux qui vivent la, ont laissé la cleeeeeeeeeef..

S'attendant a avoir une Lois qui aurait, sur nrj12, capté entre deux épisode de tv réalité l'alerte mediatisée ou son Jules avait officié et serait offerte pour une saillie de recompense sous les drapeaux américains, c'est une furie qui l'attendait.

"Et moi, tu ne m'as pas entendu alors ? je t'ai appelé pour ouvrir ce fuckin'g bocal de cornichon ! j'ai crié, et t'as pas agi !
Ha super man, hein.. Supersalope en mal de média ouais! Bordel ! et moi alors ?!"


Ca me fait penser un peu a Kaamelott d'Alexandre Astier, parfois, la vie.
Alors ouais, je dis la vie, mais je parle de la mienne, forcément. Celle qui m'anime, qui m'alerte, qui me fait penser que c'est doux, c'est drole, c'est chiant, c'est follement inaliénable et raisonnablement aliéné, tout ce bordel. tout ça pour poser des phrase dites "punch line" qui enfoncent des portes ouvertes mais qui ont leur petits succes dans ce monde ou l'impact de ce que l'on dit depend du style plus que du fond.
Vous remarquerez que ce dernier paragraphe ne sert a rien d'autre.

Kaamelot parceque dans cette série, le roi est toujours entouré de cons. Des gentils cons, des gros cons, des mechants cons, des clichés qui ne s'épanouissent que dans le canevas que l'auteur a bien voulu leur attribuer. Ils ne sont pas cons par manque d'intelligence, pour certains du moins, mais juste parcequ'ils refusent de s'ouvrir a autre chose que ce qui correpond a l'uniforme du personnage vécu. Lois n'est pas une connasse qui ne pense qu'a ses corniflard, c'est juste que sa priorité était prise sans avoir eu l'information ou la sensibilité du reste.
J'imagine que je suis comme Perceval dans Kaamelott parfois, a ne rien panner d'autre que "Donc, pour résumer, je suis souvent victime des colibris, sous-entendu des types qu’oublient toujours tout. Euh, non… Bref, tout ça pour dire, que je voudrais bien qu’on me considère en tant que Tel.", ou que "
C’est pour ça : j’lis jamais rien. C’est un vrai piège à cons c’t’histoire-là. En plus j’sais pas lire."

Par contre pour les fois ou j'ai la vue d'ensemble, que j'ouvre pas le bocal de concombre juvénile vinaigré parceque j'ai autre chose a faire, ça serait bien de me lacher la mouille, sinon on est pas sortis des ronces


Aujourd'hui, c'est mariage


« Racontes moi ton mari »


Ho bordel.

Il ne faut pas demander a des proches qu'on a pas vu depuis longtemps ce qu'ils pensent de leur partenaire de canapé, surtout quand ces derniers se sont mariés depuis la derniere fois que tu as pu echanger avec eux.

« … et lorsqu'il rit, c'est surtout avec les yeux... »

Il la regarda, incredule. Elle qu'Il avait fantasmé pendant toute son adolescence en tant que femme fatale.
Elle qui avait tant confiance en lui, qui, alors qu'elle prennait ce petit comprimé pour son mal de tete.
Elle qui le regardait avec un regard devoué en acquiessant alors qu'il expliquait avec aplomb que le « GHB » floqué sur le comprimé signifiait « Genius Head Bang »
Eux qui en profitaient pour se frotter tels des caniches nymphomanes en pretextant la moindre bataille d'oreillers devant un film.

« ...il aime les cookies a la papaille... »

Tout en souriant, il sentit un tic nerveux a la commissure de ses levres.
Il remarqua que les choses, les gens, les envies changeaient. Que la représentation faussée qu'on pouvait se faire des gens etait d'autant plus erronée que le temps qui séparait deux vraies rendez vous.

« ...un jour, il m'a dit que j'etais belle, alors il m'a emmené dans son kangoo... »

Il se demandait si c'etait de la jalousie, mais cette conversation commençait a le lasser. Il se dit que non, finalement, c'etait juste chiant. Qu'il n'y avait ni jalousie ni regrets, si ce n'est d'avoir posé la question. Qu'il n'avait pas envie d'entrer dans le champs de la réponse, de s'impregner des réponses. Que son bonheur etait une bonne chose, mais que la façon gniangnian dont c'etait exposé lui flanquait la trouille en plus d'une crise d'urticaire.

« …puis la, il m'a regardé et on a ri ! Haha... »

Répondant a son « haha » par un rire de circonstances, il saisit le chat qui ronronnait sur ses genoux et frappa a plusieurs reprises son interlocutrice avec, en tenant le chat par la queue. Ce dernier, bien habitué a la pratique et indubitablement heureux de participer a la mise a mort de cette conversation mettait avec ses petites papattes des coups de poings et de low kicks des qu'il revenait a proximité du visage de la mariée.

« ...et alors, sa mere me sortit sa robe de mariée... »

Elle ne se rendait pas compte de ce qui se passait, malgré le chat Samouraï qui venait de lui faire sauter une molaire alors qu'il etait propulsé en cercles. Face a tant d'insensibilité, il failli lacher le chat et abandonner le combat, prêt a entrer dans une léthargie profonde aux conséquences irréversibles. Heureusement, son fidele colocataire félin n'avait pas fini d'en decoudre. Il courru chercher les boites de thon qui lui etaient attribuées

« ...et au moment de jeter le bouquet, c'est ma petite sœur qui... »

Envisageant le sacrifice qu'il lui coutait, le mohammed chat Ali grimpa sur les etageres au dessus de la prisonniere mariée. Une fois qu'il eut pris assez de hauteur, il lacha une a une les boites de thon sur la cible.

« ...Gégé avait accroché des casseroles au pare choc arriere de sa R19, je te raconte pas le... »

Blong.
Blang.
L'inébranlable édifice d'egocentrisme commençait a ployer sous le bombardement répété d'Enocat Gay.
Remis dans le droit chemin, Il suivit le conseil avisé du matoux et commença a jeter des objets, rassuré d'avoir enfin trouvé comment amortir cet achat d'encyclopédies « Tout l'univers ».

Dans un dernier gemissement, Elle reussit a evoquer quelques mots. Il approcha son oreille, souhaitant accorder de l'importance a ces derniers mots, en l'honneur du passé.

« …dansait la queueleuleu, alors qu'on avait demandé la danse des cana... »

Plus rien.

Le chat bombardier redescendit et se frotta entre mes mollets en ronronnant. Il ramassait une boite de thon bosselé par terre et lui servi, estimant qu'il l'avait bien mérité.


Le mariage est un jour important pour les mariés. Dommage qu'ils envisagent que ça doit aussi l'etre pour le reste du monde.

Non mais viendez les gens

Tatatataaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa... (du drame)
En couple.

Et c'est chouette, sur plein de rapports (non protégés).
On passe beaucoup de temps ensembles, on se marre, on bricole un peu, on sexe, on sort, on vegete, on voit des gens...

Et c'est la le drame : pour les gens qui nous connaissent uniquement en couple, on ne peut exister l'un sans l'autre. L'entité mewa n'existe plus, je ne suis "qu'une" moitié d'un tout.
Alors certes, j'aime que ma dulcinée soit prise en compte lorsqu'on m'invite quelque part. J'aime aussi etre invité lors de la reciproque.

Bon, jusque la la vie est belle, hein ?
N'empeche, le nombre de fois ou ayant invités deux personnes formant un couple ainsi que d'autres gens (pour dejeuner, prendre l'apéro, etc..) et  que j'ai eu pour réponse "ça aurait été avec plaisir mais Chico les dents blanches (mon mec) n'est pas la" est impressionnant. Et la, tu as beau me dire que c'est une excuse pourrie pour ne pas venir participer a ma Biffle's party, trop d'elements me poussent au doute :

  • Avant d'etre en couple, la personne venait tres souvent
  • Apres avoir été en couple, la personne revient tres souvent
  • Parfois, l'ex piece rapportée (la personne qui constituait le couple avec ton/ta pote) repond a la positive a tes invites lorsqu'elle est sur que son ex ne sera pas la
  • Lorsque tu te retrouve avec le couple et que tu leur demande "mais pourquoi lorsque je vous invite et que l'un n'est pas la, l'autre ne vient pas quand meme ?", ils se retrouvent a dire "ben ouais, c'est con" et en creusant tu te rends compte qu'ils fonctionnent comme ça avec tout le monde.


Et pire encore, que dans les esprit ou la vie de couple a été retravaillée par les conte de Disney, il seront tristes si, alors qu'ils viennent de t'inviter en tant que couple tu leur annonce que tu viendras seul.

A deux, c'est mieux



C'est tout.














La patate a germé

Et voila la cystite d'internet, la mst qu'on se transmet, "pour voir", pour particper, pour justifier une existence virtuelle lorsqu'on a envie de partager du flan et qu'on a pas vraiment d'inspiration.

Moi, aujourd'hui.

Merci Gentil salaud. Principe simple, des questions amenant des reponses, plus d'autres questions.


1 : Tu crois que le pape il se branle? Et les Immams? Et les rabbins? Et le Dalai-Lama? Et au passage, pourquoi les dieux “choisissent”-ils toujours des hommes comme porte-parole, sont-ils mysogines?

Je pense que si le tissu de la soutane est aussi doux et soyeux, c'est pour la porter au plus pres du gland (ou du prepuce, selon la confession cisrconcisienne). La priere, qu'elle qu'elle soit, impose des mouvement amples qui permettent a l'etoffe de se frotter le bout. La priere est masturbation, et pas seulement intellectuelle.
Pour la mysoginie des dieux, je pense qu'on ne sait pas tout. Il est de notoriété publique que chaque représentation des portes paroles sont quand meme des humains chevelus au physique plutot fin et dont on ne distingue jamais la protubérance dans le slip.
En cherchant plus loin, rares sont les religions qui  se permettent de donner une representation humaine a leurs divinités. Si c'etait une meuf et vu l'energie qu'usent la plupart des religions a tyranniser tout ce qui possede des boobs, moi aussi je prefererait que ça ne se voit pas trop.


2 : Qu’est-ce qui rend les gens si allergiques a l’ennui? Pourquoi ils preferent toujours tripoter leur phone, fumer, ou dire des inepties? (la peur de mourir?). Pourquoi les gens ont-ils horreur des “blancs”?

Dans american history X, c'est l'inverse.


3 : Quels (vrais) defauts es-tu pret(e) a supporter pour vivre avec un bon coup, sur le long terme?

je prendrais sur moi et supporterais malgré tout qu'elle ne puisse s'empecher de me faire un frichti apres chaque coit.


4 : Si on te dit “le mois prochain, c’est aux frais de la Princesse”, tu pars ou en voyage?

Argentine, le tango doit etre ludique a la source.


5 : Si on te dit “demain, c’est impunite totale”, qui vas-tu trucider en pensant que la Terre s’en portera mieux?

"Je retournerais dans le temps et je tuerais Hitler".
Non je deconne, je pense que je sacrifierais cette comptable degueulasse et frigide qui n'arrive pas a me regler dans les temps tout en se foutant de ma gueule. En lui presentant Ragotte.


6 : L’energie pure du Big Bang est neutre quant aux nombres quantiques. De cette energie on ne peut creer la matiere qu’en creant l’anti-matiere associee pour que le tout reste equilibre et neutre. Des lors, pourquoi notre univers n’est-il fait que de matiere, ou est passee l’antimatiere?

J'ai perdu le magnet Yin & Yang sur mon refrigérateur, j'ai plus les outils pour repondre.


7 : Les moeurs evoluent vite. Hier, sucer etait degradant et le string etait mal vu, alors qu’aujourd’hui posseder un sextoy c’est normal, publier sa sextape c’est hype. A ton avis, ou est la limite admise comme “choquante” de nos jours? Il faudra combien d’annees pour democratiser la partouze et le facial? Verra-t-on un jour une Assossiation des Zoophiles de France au JT?

La limite admise est dans le coté hygiénique. On peut matter des miches sur toutes les affiches de pub, passer du stade du suggestif sexy a la demonstration exhib a la tv, on parle de sexe a la radio, on est spammé de lien vers des sites pornos quand on ne telecharge pas "elle taille des flutes a 6 trous" a la place du dernier Audiard. Et ça me derange pas. Ca n'attire pas plus l' attention que ça et pour tout le monde.
Par contre, une mere qui allaite au sein son bébé dans le metro, ça fascine tout le monde. On entend des commérages de jeunes "haaa c'est degueu", "t'as vu la sans-gene ?" (venant d'une petite nana qui a confondu jupe et ceinture, ou on distingue simultanément son bitch stamp au bas du dos de forme tribal si original et le bas de ses fesses, veridict et en francais dans le texte !). Pourtant, on a tous tété du tits un jour. Curieuse echelle de valeur.
La partouze et le facial sont democratisés, ce sont juste des petits plaisirs qu'on evite pendant les repas de famille.
Je doute pour la zoophilie au JT. On humanise plus l'animal de compagnie dans l'affection qu'on peut lui porter, aussi inconnu nous soit il, que le moindre "inconnu soit il" de nos contemporains, a qui on attribue, dans le doute, un potentiel de salaud depravé et pervers malsain qui arrache la tete a... des chatons ! (c'est pire que d'arracher la tete a des humains, hein ?)


8 : Si on remplacait les politiques par des scientifiques objectifs et sans ambition personnelle, tu crois que ca irait mieux?

On avancerait. Tous. Ca serait funky qui plus est, car la science permet aussi de prendre en compte le coté ludique pour inciter les foules (il n'y a qu'a voir le succes des emissions sur discovery ou no limites)


9 : Si les religions n’avaient jamais existe, ca irait mieux ou moins bien?

C'est bien qu'elles aient exister. Pour se rendre compte que c'est un boulet pour l'epanouissement. Puis avancer sans.


10 : la prochaine guerre nucleaire, elle partira d’ou? Inde/Pakistan, Coree du Nord? Iran/Isreal? Chine/USA?

Springfield. T'as vu la gueule du responsable de la secu de la centrale ?




11 : Les fois ou tu vas bosser par pure obligation de survie, pour toucher un cheque, est-ce que comme moi tu as un arriere-gout de prostitution?

Systematiquement.
Du coup, je trouve des parades, comme facturer uniquement pour des moment agreables. Ca implique de filtrer les clients, de faire beaucoup moins d'argent (quoi que, ça s'equilibre au bouche a oreille). J'ai bon espoir qu'on puisse etre une peripatétipute et prendre plaisir a essorer une bonne pine. Et surtout, une clef qui m'a bien servi : diminuer ses besoins financiers.


12 : A ton avis, qu’est-ce qui justifie le besoin de fidelite sexuelle chez les gens?

L'appartenance. La possession, ça va avec le reste de notre façon de fonctionner, on consomme, on dit "j'ai cette auto de foufou" plutot que "je prends plaisir a roule avec cette auto de foufou" . La fidelité, c'est aussi le coit assuré, dans nos esprits tordus. Avant, ça evitait de se retrouver avec l'enfant d'un autre a assurer, aujourd'hui c'est une histoire de MST (et la boucle est bouclée).



LES QUESTIONS DE MEWA


1 : Pourquoi des gens s'acharnent a subir la pub sur TF1, aussi bon soit le film, avec la facilité deconcertante qu'on peut avoir a telecharger ce dernier en bonne qualité pour le regarder en non-stop sur cette meme TV ?

2 : Pourquoi au péage il y a t'il toujours quelqu'un pour traverser de gauche a droite (ou dans l'autre sens, je ne suis pas sexiste) au dernier moment pour se retrouver juste devant toi dans la file ?

3 : Est ce qu'on peut envisager une revolution au leader charismatique et que ce dernier reste fidele aux idéaux qui le menerent au succes ?

4 : Pourquoi, a chaque controle ( police, gendarmerie, douane, aeroport..) on se sent un peu nerveux alors qu'on a rien a se reprocher ? Est ce que l'erreur policiere est inscrit en nous comme un acquis ?

5 : Pourquoi le lancer de nain est interdit ? On peut lancer une personne de taille adulte, mais pas un nain. Le lobbyisme des nains est aux commandes ?  Ca explique vraiment que les politiciens influents soient tous volumineux, ça serait des robots avec des nains dedans ?

6 : Pourquoi Myth Busters n'est pas un support de cours de l'education nationale ?

7 : Est ce que l'indifférence a une situation jugée nefaste selon notre notion du bien et du mal est une conséquence pire ou mieux que d'agir dans le sens du nefaste ?